26-09-08

Marcel Vervloesem - 22ième jour de la grève de la faim et du soif: Giovanni


'Je suis convaincu qu'on veut laisser mourir Marcel au prison ou à l'hôpital de Bruges'

marcel_action_bxl 126


Cher Giovanni,

Excusez-moi pour le fait que je ne pouvais pas répondre immédiatemment.

Eric en Ingrid Riksen, les parents des enfants-victimes qui ont été aidé par Marcel et qui ont toujours soutenu Marcel, ont enfin eu la permission de visiter Marcel.

Ils attendaient (comme Giorgio) presque un mois.

Il y a déjà deux semaines qu'ils ont correctement envoyer leur demande à Marcel en ajoutant une copie de leur carte d'identité.

Ils étaient obligés de téléphoner presque 10 fois au prison de Bruges.

Ils voulaient visiter Marcel demain mais demain il y a à nouveau une grève des gardiens à Bruges.

J'ai l'impression que la correspondence de Marcel reste bloqué et j'ai découvert qu'on une 'régime spécial' chez Marcel. En 2006 on a utilisé ce 'régime spécial' pour une groupe de 3 activistes kurdes qui étaient étiquêtés comme des 'terroristes'.
Comme Marcel, ils devenaient complètement isolés; ils n'avaient aucune contact avec les autres prisoniers, leur correspondence et leur communications téléphoniques étaient controlés (bloqués), leur droit de visite était énormement limité, ils n'avaient presque pas la permission de parler leurs avocats etc.

Si Marcel est encore en vie dans quelques jours, c'est mieux de lui écrire personnellement et de lui demander (s' il est encore capable de faire ça) de mettre le directeur au courant de votre demande. Il faut ajouter votre carte identité. Mais je crois que vous serez trop tard parce que le directeur du prison de Bruges fait tout pour éviter la visite de certaines personnes à Marcel et Marcel va tomber à un coma diabétique si la justice ne lui laisse pas en liberté conditionelle pour des raisons de sa santé (maladie du coeur, lourdement diabétique, cancer,).

Je suis convaincu qu'on veut laisser mourir Marcel au prison ou à l'hôpital de Bruges parce qu'on veut étouffer l'affaire pédocriminelle de Zandvoort à tout prix. On veut aussi étouffer les vols aux tribunaux de Turnhout et d'Anvers des documents en décharge du dossier de Marcel et des cd-roms de l'affaire Zandvoort qui le Roi transmettait en 1998 à la justice.
On veut éviter à tout prix que le Collège des procureurs-général de La Haye qui invitait Marcel concerne le réseau de Zandvoort, il y a 6 semaines, transmet un copie de son rapport à Marcel.


Sites:
- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Ministre+Onkelinx+Zandvoort&btnG=Recherche+Google&meta=
- http://www.google.fr/search?hl=fr&q=affaire+zandvoort&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Gina+Bernaer+Pardaens&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&pwst=1&sa=X&oi=spell&resnum=0&ct=result&cd=1&q=Gerrit+Ulrich+Zandvoort&spell=1
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Jacobs+zicot+turnhout&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.janettseemann.info/ censuré en date du 1.8.2008: 'suspended, suspendu'
- http://www.lepeededamocles.info/ censuré en date du 1.8.2008: 'suspended, suspendu'
- http://www.droitfondamental.eu/
- http://antipedo.over-blog.com/15-index.html
- http://de-lachende-advocaat.skynetblogs.be/post/6142710/belgique-les-rapports-entre-la-mafia-et-la-p
- http://www.juliemelissa.be/ censuré: 'le serveur “www.juliemelissa.be” est introuvable'
- http://www.comites-blancs.be/plan.php3

Vidéos:
- http://www.dailymotion.com/alchimie33/video/x6idhy_marcel-vervloesem-petition-pour-sa_news
- http://www.youtube.com/watch?v=2PajOlfeLLY
- http://www.youtube.com/watch?v=KCdujI03CqU
- http://www.youtube.com/watch?v=MHJZZ9dtDw4
- http://www.youtube.com/watch?v=YFHui4vYaSI
- http://www.youtube.com/watch?v=LI-TTcN6Hrg
- http://www.youtube.com/watch?v=VY1Hl5rqZYE
- http://www.youtube.com/watch?v=etMKmCQmYDQ
- http://www.youtube.com/watch?v=GppAwZewpBo
- http://www.youtube.com/watch?v=tWGD-p4G95M
- http://www.youtube.com/watch?v=wtJbjXDo1fQ
- http://www.youtube.com/watch?v=iueMpyQhHyM
- http://www.youtube.com/watch?v=4EFm6dJt5So
- http://www.youtube.com/watch?v=2oUv-gb4ADg
- http://www.youtube.com/watch?v=tLuSGBjIsCo
- http://www.youtube.com/watch?v=7TcHFMgaHl0
- http://www.youtube.com/watch?v=EgNnpRyHwZk
- http://www.youtube.com/watch?v=eztlhl-CbQo
- http://www.youtube.com/watch?v=IkxpA35KBsY
- http://www.youtube.com/watch?v=H8Y-hQUeSxc
- http://www.blinkx.com/video/marcel-vervloesem-leader-du-werkgroep-morkhoven-r-sout-l-interdiction-de-distribuer-des-pamphlets/Ih3H8Z-C_iIcg9zlvGpB5A
- http://www.blinkx.com/video/action-werkgroep-morkhoven-dirrig-e-par-marcel-vervloesem-pamphletverbot/MXj28ouqkJmr-6-z7swbIw

Interview Marcel Vervloesem:
- http://video.google.fr/videoplay?docid=-2677403120088841377&hl=fr
- http://video.google.fr/videoplay?docid=7841199076199452674&hl=fr
- http://droitfondamental.eu/001-meurtre_d_un_hero_flamand_Jour_J-2-FR.htm


Ecrivéz à Marcel Vervloesem tant qu'il est en vie (de préférence, par lettre recommandée) et diffusez son adresse:
Write to Marcel Vervloesem as long as he is alive (registered mail is best) and forward his adress:

Gevangenis Brugge - Ziekenhuisafdeling
Kamer 3909
t.a.v. Marcel Vervloesem
Legeweg 200
8200 Sint-Andries - Brugge
(Belgique - Belgium)

Belgique - Belgium: Tel: 050 45 71 11 - Fax: 050 45 71 89
Europe : Tel: 0032 50 45 71 11 - Fax: 0032 50 45 71 89

02:29 Gepost door MI5 in Actualiteit | Permalink | Commentaren (1) | Tags: mafia politique belge |  Facebook |

Commentaren

Condition pénitentiaire

ETATS GENERAUX DE LA CONDITION PENITENTIAIRE EN EUROPE


Bruxelles, 10 et 11 octobre 2008

Ces Etats généraux s’inscrivent dans le prolongement de ceux qui avaient été initiés en France en 2006. Nous nous donnons pour objectifs de faire le point sur la problématique carcérale, de la mettre en perspective par rapport aux évolutions juridiques et politiques récentes, d’engager une réflexion européenne et pas seulement nationale, et enfin naturellement de proposer des solutions concrètes. Ce combat est le nôtre, le vôtre, et toutes les volontés, toutes les forces sont les bienvenues pour le gagner. Ce site a vocation à être pérenne, car les Etats-généraux se veulent une étape dans une réflexion durable sur le problème des prisons en Europe. Après la tenue des Etats-Généraux, le site contiendra un forum où toutes les contributions seront bienvenues.
Michel Graindorge
Emmanuel Ruchat
Avocats

----

Vendredi 10 octobre 2008, 18h30
1. Allocution de M. Robert Badinter
2.Introduction et présentation du thème (incluant une présentation de la méthodologie et des enseignements des Etats généraux français de 2006)
Les Etats généraux de la condition pénitentiaire en Europe répondent à la nécessité d’une réflexion non seulement sur l’amélioration des conditions de vie en détention, mais aussi sur la détention préventive et les peines alternatives. Dans cette perspective, une réforme majeure du droit pénal et de la procédure pénale doit être envisagée. Bien que ces Etats généraux soient axés sur une réforme nécessaire du droit belge, la capitale de l’Union européenne se doit aussi de donner à cette ambition une impulsion dépassant les limites de la Belgique, d’autant plus que le concours des institutions européennes nous semble indispensable - tant pour mener à bien une réforme d’envergure à long terme que pour explorer les modèles en vigueur dans d’autres Etats membres. En 2006, les Etats généraux de la condition pénitentiaire se sont tenus à l’initiative de la section française de l’Observatoire international des prisons (OIP), qui avait publié un appel en ce sens dans le journal Libération dans la perspective des échéances électorales majeures de 2007. Ces Etats généraux ont donné lieu à la contribution d’hommes et de femmes de terrain, mais aussi de politiques. Un institut de sondage avait mis sur pied une consultation de grande ampleur parmi six catégories : les détenus, le personnel pénitentiaire, les intervenants externes en milieu pénitentiaire, les magistrats, les avocats et les familles de détenus. Quel était ce questionnaire ? Pour quels résultats ?
3.La réalité carcérale aujourd’hui : témoignages d’hommes et de femmes de terrain
Il n’est pas inutile de poser les bases du problème. S’il est de notoriété publique que les prisons ne sont pas agréables, cette situation laisse relativement indifférente une population qui non seulement estime que les détenus méritent leur sort, mais ignore également les détails et la noirceur du quotidien carcéral. Pourtant, des initiatives telles que l’exposition « L’enfer me ment » - qui s’est tenue récemment au Palais de Justice de Bruxelles – démontrent que de nombreux citoyens sont capables d’être sensibles au message : la détention ne doit être qu’une privation de liberté et rien d’autre ; l’horreur au quotidien doit être dénoncée, elle est indigne de nos démocraties. Autre argument de poids : ces conditions de vie pénitentiaires diminuent les chances d’un retour serein à la vie ordinaire et accroissent donc le risque de récidive, ce qui soulève le problème de la réinsertion. Le problème de la formation du personnel sera abordé, de même que le rôle des ONG.
Samedi 11 octobre 2008, 9h30

4. La prison en Belgique : rôle, fonctionnement et mise en perspective
Cette séquence importante et technique, de plus longue durée que les autres, serait destinée à confronter les points de vue et le « vécu » de professionnels de la justice et de politiques, tout en recueillant quelques propositions, notamment sur le problème de la surpopulation carcérale (les questions soulevées par le « masterplan » seront abordées). Elle commencera par un bilan de l’application de la loi du 12 janvier 2005 concernant l’administration pénitentiaire ainsi que le statut juridique des détenus et des lois du 17 mai 2006 relatives au statut juridique externe des personnes condamnées à une peine privative de liberté et aux droits reconnus à la victime dans le cadre des modalités d’exécution des peines, et instaurant les tribunaux de l’application des peines. Une partie des débats sera consacrée au problème de la détention préventive, thème permettant d’aborder la problématique des mesures alternatives et de la médiation. Enfin, le modèle flamand sera présenté.
5.Perspectives européennes
(I) La Norvège, l’Allemagne, l’Italie, des modèles à suivre ? Tour d’horizon du système carcéral dans d’autres Etats membres de l’Union européenne. (II) Quelles sont les positions et les projets communautaires en la matière ? Comment la CEDH est-elle appliquée ? Quels sont les enseignements des rapports du CPT ? L’action des ONG.
Conclusion

----

Robert Badinter, sénateur, ancien Garde des Sceaux, ancien président du Conseil constitutionnel (France)

Michel Graindorge, avocat

Stéphane Boonen, avocat

Clare Capron, visiteuse de prison

Christine Defraigne, MR

Carine Derouck, psychiatre

Alain Dreumière, journaliste

Josy Dubié, sénateur (Ecolo)

M. Fernandez, SLFP

Céline Honorez, présidente du Cercle du Libre Examen

M. Jacobs, CGSP

Karine Lalieux, députée fédérale (PS)

Philippe Lacroix, ancien détenu

Manuel Lambert, juriste LDH

Philippe Landenne, aumônier

Jean-Marc Mahy, ancien détenu

Philippe Mary, professeur

Wilfried Meyvis, cabinet du ministre Vanackere

Chantal Moreau, avocate

Marc Nève, avocat, rapporteur au CPT

Clothilde Nyssen, CDH

Delphine Paci, avocate

Olivia P'tito, PS

Emmanuel Ruchat, avocat

Hanan Talbi, avocate

Damien Vandermeersch, Avocat général à la Cour de cassation

Mark Vanderveken, médecin

Luk Vervaete, professeur

---

Vous pouvez envoyer vos commentaires, suggestions, contributions, souhaits sur

info@conditionpenitentiaire.eu

ou par téléphone au 02 779 30 33 (E. Ruchat)

ou par fax au 02 779 50 24

----

Equipe:

Michel GRAINDORGE, avocat

Emmanuel RUCHAT, avocat

Stéphane BOONEN, avocat

Claire CAPRON, visiteuse de prisons

Céline HONOREZ, présidente du Cercle du Libre Examen

Constant LAFFINEUR, avocat

Philippe LANDENNE, aumônier

Chantal MOREAU, avocate

Delphine PACI, avocate

Hanan TALBI, avocate

---

Les Etats généraux se tiendront à l'Université libre de Bruxelles, amphi 2215 :

- le 10 octobre 2008 à partir de 18h00 ;

- le 11 octobre 2008 de 9h00 à 17h30.

P.A.F. : 5 EUR (gratuit pour les étudiants sur présentation de carte).

Gepost door: Jan Boeykens | 03-10-08

De commentaren zijn gesloten.